Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 octobre 2011 4 20 /10 /octobre /2011 18:17

De ses arènes de Lutèce, Le Ruedo Newton et ses membres parisiens, aficionados en exil,  s'associent bien sur aux rassemblements des aficionados de Vendredi. Il est grand temps de montrer que la corrida n'est ni un Archaïsme contemporain, ni une barbarie « moderne » ! et que la sauvagerie et la bêtise sont bien du coté des antitaurins avec leurs procédés antidémocratiques et fascisants. Ils sont en plus très pervers et leurs tactiques récentes ne laissent plus la place au doute, ni au dialogue !

Il est clair que lorsqu’ils ne cherchent pas à faire sortir de leurs gonds les aficionados, les provoquant autour ou dans  les arènes ou ailleurs, (cherchant les coups pour tenter de nous faire passer pour des gens violents et des tortionnaires), lorsqu’ils ne harcèlent pas les médias de leurs mensonges, de leurs « a priori » et de leurs « à peu près », ou qu’ils n’entreprennent pas de leurrer les commerçants pour les punir ( cf Mimizan), ils cherchent tout simplement à tuer ! ( récemment A. Viard). 

Ils prétendent en permanence défendre et promouvoir un  monde de progrès ! De notre côté nous affirmons qu’un monde moderne est un monde où la liberté des uns s’arrête où commence celle des autres, où, bien sur, chacun est libre de dire et de penser ce qu’il veut et de tenter de convaincre la terre entière, mais qu’en parallèle, chacun y est aussi libre d’exercer sa passion (d’autant plus qu’elle est légale), tout le monde a le droit à la recherche de la beauté et du courage, où il veut, mais que personne n’a le droit d’imposer par la force ses points de vues et ses idées.

Nous affirmons que ces méthodes sont des méthodes d’un autre temps et que rien ne justifie que nous puissions pas vivre notre passion dans la sérénité et le respect du sublime sacrifice de ses artistes. Et nous pensons bien sur à Nimeno II mais aussi aujourd’hui à Juan José Padilla que nous soutenons de tout notre cœur dans l’épreuve, parce qu’il nous a donné beaucoup plus que ce que nous pourrons jamais lui rendre. C’est pour et par des hommes comme eux que nous aimons la tauromachie et que nous la protégerons de l'intolérance, de la bêtise et de la violence provocatrice, n’en déplaise aux irrespectueux antis.

Partager cet article

Repost 0
Published by Emma Falubert
commenter cet article

commentaires