Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juin 2011 1 06 /06 /juin /2011 17:37

jef ouvertureQu’est ce qu’un voyage taurin ?…

un Voyage taurin monsieur, madame, c’est un voyage où l’on va aux arènes et où l’on voit quelques taureaux !

Mais qu’est ce donc qu’un bon voyage taurin, un voyage taurin hors norme ?

C’est un voyage qui, en plus des Toros, vous permet aussi d’osciller entre la folie des Madrilènes, des basques ou des sévillans et le génie de Velasquez, du Gréco, de Picasso ou d’une vierge noire, d’errer entre l’intelligence tranquille des « indignatos » et l’intelligente sérénité d’un torero Colombien, de se balader entre les Toros du colombien, justement, et ceux des Victorino, entre leurs deux terribles histoires et leurs trop beaux destinsvictorino.jpg, de baguenauder entre Chinchon et ses touristes et Las Ventas et ses juges impitoyables, entre sa rumeur sourde et si dure et celle joyeuse de Santa Ana, d’hésiter entre le bar de la Tienta et ses tapas et les tables endimanchées du Puerta Grande,

 

 

 

DSC00433

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Deux beaux destins...

 

de rêver entre des Goya les plus sombres et l’invention doucement révolutionnaire de Chardin, entre sa raie grimaçante et le chien perdu de l’exilé bordelais, chien.jpg

de s’étonner entre un toro gracié par José Tomas et un autre qui mangea dans nos mains… d’oublier le quotidien entre un chant stupide mais si drolatique, et l’émotion singulière d’une prière chantée, païenne et mystique à la fois…

 

 

 

 

 

le chien perdu de l'exilé bordelais

 

 

 

 

zocato-qui-rit.JPG

et de se réjouir entre les commentaires sérieux de Zocato et ses drôles d’histoires, pas complètement vraies mais pas tout à fait fausses (ou l’inverse), entre nos envies secrètes de tienta, et nos désirs solaires de triomphes, entre nos déceptions et nos joies… et tout ça, et bien d’autres choses, encore, dans une harmonie tranquille, grâce à cet inventeur de voyages taurins qu’est Jean François Mengelle, et ses périples feria de VDM. Jean François, tour à tour, torero facétieux, picador râleur, rugbyman viril, mais juste, guide pédagogue et avisé,  professeur savant mais pas pédant, mais dans tous les cas de figure,

 

jef-qui-rit.JPGjef-qui-sourit-plus-copie-1.jpg

toujours bonhomme et souriant, compagnon de voyage enthousiaste et attentif, organisateur hors pair, sans contrainte, ni contrariété, ni angoisse apparente. Mais son grand art, c’est surtout de savoir orchestrer les bons télescopages, en toute liberté, des télescopages en forme de rencontres entre les gens qu’il sait rassembler, (et qui ne se seraient pas connus hors de ce périple joyeux, riche et varié…) et puis ces autres rencontres inédites, aux détours de tous les ruedos et de tous les bars à tapas, rencontres avec des figuras, inconnues ou célèbres, toujours accueillantes, car il aime et il sait partager… et tout coule, tout roule, jusqu’à l’essentiel… Et au cours de ce voyage, la corrida peut redevenir la métaphore de la vraie vie, cette errance continue et chaotique, entre la joie, la peur, le triomphe ou l’échec, entre le dérisoire et l’essentiel, le sublime et le trivial, et finalement entre la vie et la mort… Et tout ça n’est pas triste au contraire, c’est excitant parce que le charme d’un beau voyage c’est qu’il est cette quête réjouissant et sans fin, sans limite, toujours recommencée… un voyage qui réinvente le plaisir de cette Quête, un beau voyage, un moment où la fiction de nos rêves et de nos désirs se réalise, comme ça, l’air de rien, tranquillement… c’est rare et précieux et c’est pour ça qu’on y reviendra…

Alors un grand Merci messieurs ! et à très vite !

Partager cet article

Repost 0
Published by Emma Falubert
commenter cet article

commentaires

Villiers le bel 16/12/2015 13:07

vraiment très sympathique je vous encourage pour la suite de vos articles.

plomberie paris 14/02/2015 18:11

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement