Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 17:40

La tauromachie est une culture et n'en déplaise aux malades mentaux et hystériques de la cause animale, cette culture est vivante et bien vivante, elle inspire, respire, aspire... de partout, on s'anime, s'affiche et s'expose... et de Paris au Musée des Cultures Taurines de Nîmes en passant par les rubriques d'un grand quotidien du soir, la culture taurine prend la parole, sans se cacher, avec fierté mais sans forfanterie  et intelligence sans aucune pédanterie. Alors  si en plus la pluie fait des claquettes dans les Ruedos de Nîmes et de Vic, tout ne sera pas perdu pour tout le monde, on en profitera pour jeter un oeil voire les deux, sur une rencontre qui a eu lieu à Beaubourg, arène vivante de la culture qui l'est tout autant, emmenée par Serra, ce digne héritier de Dali, Barcelo, un des peintres vivants les plus inspirés et les plus chers du marché, Espla, le torero artiste, à la tauromachie inspirée, profonde et joyeuse, et Wolff notre philosophe inspiré lui aussi et tout aussi joyeux... nous y étions avec un Christian Gaillard, toujours inspiré bien sur et franchement très heureux de se retrouver en pareille compagnie, en plein coeur de Paris, un Esteban Salido, le "practicos" hispano-belge, jamais à court d'inspiration pour animer et rechauffer l'aficion bruxelloise, ( il organise d'ailleurs un stage hors du commun pour les practicos !) et donc ce cartel hors du commun, on peut le retrouver et en profiter sur le net, cliquez ici, c'est inspiré, inspirant et surtout il y a là des territoires qui s'ouvrent, des horizons qui se dessinent avec ces artistes, ce que seule la tauromachie permet.

Dans le même esprit et parce que la tauromachie, plus qu'être une culture, est un art, elle est le sujet de l'édito de Jacques Henric dans le Numéro 400 ( Mai 2013) de Art Press, le mensuel international d'Art Contemporain, ( je vous le disais la tauromachie n'est plus une maladie honteuse, en tout cas nous serions en voie de guérison, elle s'expose dans la revue d'Art la plus branchée et la plus actuelle). Dans le même numéro, notre Jacques Durand, si je puis me permettre, signe un très bel article " tauromachie, le style des figures,"où à travers les portraits de 4 figuras, il esquisse à son tour un panorama des tendances, du point de vue de l'art, de la tauromachie d'aujourd'hui.

Après tout ça, le long week end de pentecôte, tirera vers la fin et sous la pluie, après les Ricard de l'amitié, vous pourriez enfin lire le livre de Montcouquiol ( dont vous réserviez la lecture pour l'hiver) bien sur, "le fumeur de souvenirs" Prix Livre & Aficion 2013, et/ou celui de Casas, "La corrida parfaite" et par la même occasion vous profiterez des deux papiers du Monde par Podalydes le comédien (dans le Monde des livres (daté de vendredi 17), qui n'est pas une revue confidentielle), et  l'excellent Marmande dont la musique fait swinger les mots dans cette phrase à propos du livre de Casas : "C'est une histoire où les taureaux ont toujours le dernier mot. Sur le sable, la mort est toujours là. Ce qui rend la corrida insupportable à certains, insoutenable à tous, indéfendable comme la mort". C'est tout !

Pour finir vous partirez en balade avec le livre de Mariou, "ce besoin d'Espagne" et tout après, on se retrouvera à Madrid, ou à Ceret, lorsque les beaux jours seront enfin là...

Bonne lecture, bon visionnage et à bientôt, à Paris ou ailleurs...

phs

Partager cet article

Repost 0
Published by Emma Falubert
commenter cet article

commentaires